Le lâcher prise

Comme une envie d’écrire de tout lâcher !

Parfois cela fait du bien de dire tout haut ce que l’on pense tout bas.

Mon éducation fait que j’ai le cœur sur la main, toujours en train d’essayer d’arranger tout le monde, d’aider tout le monde. Au final je passe toujours au dernier plan et maintenant que je suis maman c’est d’autant plus difficile à vivre.

Je m’explique, mon fils passe avant ! Avant tout le monde bien entendu, c’est mon p’tit trésor je ferais tout pour lui. Et comme on le sait un bébé c’est prenant niveau temps mais aussi niveau énergie. Mais quand en plus on essaie d’aider tout le monde alors que l’on est déjà ko du plus grand rôle de notre vie et bien ça donne ça… je craque je suis à bout.

Au final même si j’essaie d’être toujours au top avec Alphonse la fatigue fait que j’ai tout de même moins de patience. Surtout en ce moment où les dents le travail, la séparation avec son papa et maintenant avec moi. Il est de plus en plus difficile de laisser chaque matin (et pourtant il ne va que chez ma mère ou belle-mère…) il devient très difficile de l’endormir. Il ne veut être que dans mes bras dans une certaine position. Dès que je le repose il se met à hurler alors qu’auparavant cela ne posait pas de problème. Donc… forcément il n’a pas son quota de sommeil journalier.

Et moi à côté de ça je travaille je gère la maison, j’essaie d’aider ma mère qui a de très forte douleur au bras j’essaie de garder de la patience avec le père qui me seconde pas beaucoup…

Franchement c’est dur ! Je m’attendais pas à ce que ce soit aussi difficile d’être maman « solo »

je suis très admirative de ma maman qui m’a élevé seule.

J’aime mon fils de tout mon cœur j’adore jouer avec lui faire des câlins etc…le voir évoluer et grandir même si mon p’tit bébé tout petit me manque. Mais il faut aussi être lucide la vie n’est pas seulement faites du temps passé avec son enfant, en tant qu’adulte on a plein de contraintes avec lesquelles on doit jongler. Et trouver un équilibre est parfois assez délicat.

C’est là qu’intervient le lâcher prise, je voudrais tant vivre « au jour le jour » sans prise de tête.. Je continue d’y croire !

Bisous les ptits loups, Lea

Un commentaire sur « Le lâcher prise »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s