La vie d’adulte

Je crois que je commence enfin à comprendre ce qu’est la vie d’adulte.

A 29 ans j’ai compris que non, ce que je vis actuellement (hors covid) n’est pas qu’une passade, mais bel et bien ma vie…

Vous savez le côté « j’ai pas le temps » parce qu’en ce moment y a ceci, je ne peux pas il y a cela… Eh bien ceci et cela c’est du non stop.

Pas de répit pour les braves !

Eh bien oui, parce qu’au départ c’était je suis seule, papa n’est pas là et puis il y a les nuits et ensuite l’adaptation à trois et puis après il y a le covid… Et au milieu de tout ça et bien il y a les dents les otites et tout le tralala.

Vous avez compris de quoi je parle ? La vie où l’on peut se permettre de prendre le temps n’est plus d’actualité. Ou du moins ne l’est plus jusqu’à ce que le mini moi soit un peu plus autonome et dorme la nuit (pas demain la veille…) Et qui c’est d’ici là le second aura prit le relai pour mener la vie dure.

Peut être que c’est juste moi qui ai des difficultés à tout mener de front. Que je me fais tout un monde d’un petit rien… En réalité je sais que c’est le cas parfois mais est ce que je suis la seule ? Comment changer cet aspect de ma personnalité ? Je ne crois pas que cela soit possible….

Soyons honnête chaque prise de décision, mon petit cerveau réfléchit aux impacts que cela aura et surtout pour les autres plus que pour moi même. J’ai des défauts et des gros mais une chose est sûr c’est que j’ai le cœur sur la main et dès que je le peux je cherche à aider, j’essaie de contenter tous le monde et parfois à mon détriment.

Quand on me dit « pourquoi tu n’as pas refusé ?  » « pourquoi tu le fais ? » eh bien parce que c’est dans ma nature. Je ne peux dire non, c’est compliqué, imposer mes choix aussi.

Bref je m’éloigne du sujet de base… Mais tout ce que je voulais dire c’est que je me rends compte que je ne peux plus défaillir, trop de choses et de personnes en dépendent. Malgré un quotidien difficile (qui le paraît pour moi) je continue, je dois continuer. Avoir cette sensation que sinon tout s’écroulera, si je n’assume pas c’est avoir une épée de damocles au-dessus de la tête et c’est loin d’être apaisant ou rassurant.

En cette période de confinement tout a changé et je déteste le changement. Cela me demande de rompre avec mes habitudes, et ces routines c’est ce qui me permet d’être sereine (ou de m’en rapprocher). On dit que cela fait du bien de sortir de sa zone de confort eh bien je n’en suis pas si certaine. Pas pour moi….

Alphonse est énormément en demande, il ne dort presque plus (pas suffisamment pour son âge), il pique énormément de crise de colères et de frustrations. J’ai cette sensation d’avancer sur rien.

Comme je vous disais plus haut je pense qu’en réalité c’est ça la vie d’adulte. Avoir cette sensation d’être en retard pour tout, n’avoir le temps de rien et avoir le poids de son monde sur les épaules.

Allez soyons positifs et motivation jusqu’au bout… Chaud patate comme j’aime le dire….

Bisous les ptits loups, Léa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :