Métro boulot dodo

Euhhhhh quand est ce que l’on vit ?!

Pour une personne lambda qui souhaite développer son entreprise je ne vois pas très bien comment elle peut s’organiser ?

Ou alors je suis super mal organisée je ne sais pas trop. Mais il faut le dire je n’avance pas très vite. Déjà mon petit cerveau est en marche, quelques idées par-ci Par-là émergent. Et je pense que ce sont de bonnes idées.

Je ne vais pas les développer ici, je ne vais pas dévoiler le final. Mais en gros c’est très stimulant d’imaginer et de rechercher le petit plus qui pourrait faire que la boîte marche.

Stimulant et frustrant à la fois…

Cela demande du temps et de l’énergie.

Rechercher ce qui se trouve déjà sur le marché, nos futurs concurrents, ce qui nous différencie.

Calculer le coût de revient, le temps que l’on y passe chercher la rentabilité. Il faut trouver le juste prix.

Se renseigner sur les démarches administratives… Et ce n’est pas simple du tout. Sur internet on trouve vraiment de tout et quand on ne connaît pas, c’est difficile de faire le tri entre ce qui est obligatoire, conseiller et…. Les sites frauduleux !

Au final j’ai pris un rendez vous d’informations à la chambre des métiers et de l’artisanat pour en savoir plus. Démêler le vrai du faux. Répondre à mes interrogations sur la création d’entreprise.

J’ai tellement l’envie d’avancer enfin. Mais bon patience, patience. J’ai tout de même un boulot et une maison à gérer ; sans parler du petit être que j’aime à la folie et qui justement me rend dingue.

La privation de sommeil est une forme de torture !

Heureusement que dans cette merveilleuse aventure j’ai un soutien sans faille et un deuxième ciboulot en avance rapide. Et oui ma maman m’aide énormément sur la réflexion pour… Ah bah oui pour tout ! Véritablement tout…

Même quand je suis un zombie en train de bercer mon fils ma maman réfléchi, se renseigne, cherche des grossistes.

Finalement peut être que je vais ouvrir une entreprise familiale !? Qui sait… Rien n’est écrit encore. Mais peu importe, j’aime tellement partager des choses avec elle. Et puis, si grâce à elle j’avance plus vite et mieux. Mieux surtout…. Je ne vais pas dire non.

Le mieux est l’ennemi du bien !

Cela me permettrait au fur et à mesure de réduire mes horaires pour me consacrer de plus en plus à cette folle envie qui m’a traverse l’esprit il y a déjà longtemps et que j’ai exprimé à voix haute pendant ma grossesse.

Pendant longtemps je n’ai pas osé en parler, l’expliquer. Peur de la moquerie ? je ne sais pas… Et même maintenant tous le monde n’est pas au courant. J’ai peur que l’on me dise que c’est nulle que jamais ça ne marchera et que je n’en suis pas capable.

Dans notre société il faut avoir un cdi. C’est impératif. Sinon on est de suite mis dans la case « chutera/chutera pas » si ça marche c’est cool, si ça coule bah je l’aurais bien dit. (ou pensé).

Bref tout ça pour dire que 2020 va apporter du changement. Changement qui je l’espère sera bénéfique… Faite qu’enfin la roue tourne ! Et dans le bon sens cette fois… [gloups]

Pour les personnes qui désirent créer leur entreprise, comment faites vous pour vous organiser ? Je suis vraiment curieuse d’en savoir plus…

(avant de me jeter la pierre n’oubliez pas que ça fait un an que je me lève entre 2 et 5 fois par nuit !!)

Bisous les ptits loups, Lea

Quand le possible devient impossible

Bon ça fait longtemps que je n’ai pas publié..

Moment de relâchement… Concrètement j’ai été débordée et le temps que j’avais, eh bien j’ai fait par ordre de priorité.

Avec les fêtes, j’étais mega en retard pour les cadeaux (et j’ai une famille très nombreuses….) ; mes problèmes dans mon couple, au bord de la rupture.

Car oui cela faisait un bon bout de temps que ça n’allait plus, que l’on était devenu des colocataires… Encore que des colocataires qui ne se supportent plus. Bref j’ai dit stop.

Je lui ai annoncé qu’après les fêtes si cela ne changeait pas c’était fini. Que là j’étais arrivée au bout de ce que je pouvais supporter. La seule chose qui m’empêchait de le faire là maintenant tout de suite, c’était les fêtes en famille.

Le premier Noël de notre fils.

Eh bien qui l’eut cru lustucru cette fois ci ce n’est pas rentré dans l’oreille d’un sourd. J’ai vu une réelle amélioration, un investissement de sa part dans sa présence à nos côtés, son investissement dans l’entretien de la maison (bien que soyons réaliste nous arriverons jamais à 50/50) mais déjà y à de l’amélioration….

Mine de rien ça a été très difficile moralement. Ça et Alphonse qui ne dort toujours pas…. La fatigue s’accumule!

Et puis dans mon boulot, il y a eu la fameuse réforme 100% santé et ça a été le gros biiiip.

Donc bon heures supp, journées à problèmes. Problèmes de logiciel pro, problèmes de logiciels chez les mutuelles sans parler des clients qui parfois ne comprennent pas qu’une nouvelle année amène souvent des bugs.

Voilà c’est probablement des excuses pourries qui m’ont éloigné de mon petit rikiki blog… Et c’est là où je me rends compte qu’il faut une réelle organisation. Parce qu’il y a forcément des périodes creuses. Des périodes où la vie réelle prend le dessus sur la vie virtuelle.

Donc doucement mais sûrement me revoilà. Je vais me préparer correctement à partir de maintenant écrire certains articles en avance histoire de ne pas être prise au dépourvu les semaines où je suis une :

maman débordée avec un emploi du temps de ministre.

Quoi de neuf par chez vous ?

Bisous les ptits loups, Léa

Charge mentale : idée ou réalité ?

Parfois on peut se poser la question. Est ce que nous les femmes nous ne faisons pas tout un plat d’un petit tout petit truc..?

Bah en vrai oui. Le problème n’est pas ce petit oubli en particulier mais plutôt l’amas de toutes ces rikiki petites choses qui peuvent faire de notre vie un enfer.

Faut le dire c’est chiant ! Oui désolée du mot c’est ça. Et depuis qu’un bébé est venu s’ajouter à l’équation c’est devenu fatigant et exaspérant.

Comment un homme fait pour survivre seul ?! Nan mais sérieusement c’est une vraie question…

Tant que leur petite personne n’est pas directement concernée ils ne se rendent compte de rien…. Y a plus de lessive ? Pfiou à la trappe… Y a plus de sel régénérant ? Euh c’est quoi ça déjà… Y a plus de bières ? Comment ça y a plus de bières mais faut faire les courses ! Bien entendu…

Après chacun son petit plaisir c’est pas le soucis, et oui j’exagère un peu la situation mais pas loin.

Dans mon cas, pour donner exemple pas du tout représentatif de ma journée (ironie merci) : Alphonse a décidé à 5h du matin qu’il était l’heure de se lever j’ai enchaîné avec le boulot. Mais ce matin j’ai fini sa boîte de lait et comme une bonne mère bien organisée j’en avais pas d’avance. Pas grave aujourd’hui il est chez sa grand mère elle en a pour la journée et à ma pause déjeuner j’irais en acheter. Sauf que voilà un client de dernière minute et j’ai fini en retard mais j’ai repris à l’heure. Bref j’ai mangé en speed juste le temps de vider le lave vaisselle propre (nous y reviendrons plus tard) et hop au boulot. Et ce soir je viens de me rendre compte que j’ai oublié d’aller à la pharmacie…

Bien entendu je me sens coupable mais en plus de sa je me fais enguirlander parce que j’ai oublié d’en acheter. Euhhh mon ptit mec. On est deux à vivre dans cette maison, on est deux à être parents et deux à faire des biberons…. Tu pouvais aussi y penser en voyant la boîte presque vide non !?

Mais le pire dans tout c’est que lui ne bossait pas ! Donc moi debout à 5h lui en train de faire dodo et tout repose sur moi et mon cerveau fatigué.

Bien entendu le principe s’applique aussi aux couches etc…

La charge mentale ça comprend quoi ? Tout. Toute l’organisation de la maison. Ce qu’il manque comme produit pour les différentes pièces et usages. Les lessives, la vaisselle, qui manque de quoi… Le chat la litière et les gamelles. Hum le linge à plier et à ranger ah et oui aérer la maison… Mmm ouvrir les volets du coup mais vraiment juste accessoirement. Le linge sale ? Peu importe où après tout il est sale…

Ce sont les choses quotidiennes de l’entretien de la maison. Un homme n’y pense pas. Exemple typique. Lave vaisselle propre, on utilise de la vaisselle pourquoi débarrasser le lave vaisselle alors que l’évier est à côté ?

J’ai une grande révélation mesdames : ce nest pas qu’ils y pensent pas mais se cachent derrière cette excuse parce qu’ils savent que nous le ferons. Lui me le dit. « Pourquoi je le ferais alors que j’ai la flemme et que je sais que tu finiras bien par le faire à ma place !? « 

Quoi répondre à ça ?

Vous dites ?

Oui oui j’ai testé faire comme lui, c’est à dire ne rien faire… Sauf qu’il a raison je craque avant ! Parce que j’en peux plus au bout d’une semaine de voir le bordel partout et pire parfois la crassittude.

Et comme si ce n’était pas suffisant c’est de ma faute… « oui mais tu laisses ton bordel traîner […] tes pires que moi […] j’en ai ras le bol de passer derrière toi ! »

Ne dites rien. Oui il arrive à chaque fois à me manipuler et me faire culpabiliser pour chaque chose que je ne fais pas. J’irais même jusqu’à dire que limite je devrais encore en faire plus…

Je ne suis pas parfaite c’est clair et j’irais même jusqu’à dire que parfois je fais exprès pour voir s’il va le faire… Mais la nuance c’est que au final c’est moi qui fais pas lui. Je range mon bazar mais je range aussi le sien.

Mais il fait a manger. Je devrais m’estimer heureuse… Et quand certaines personnes me disent « ohlala il fait à manger c’est déjà pas mal… » Hum oui bah on inverse quand il veut les rôles. Puisque c’est déjà pas mal je devrais m’en contenter ? On voit bien que l’éducation entre en jeux les femmes qui ont l’habitude de tout faire et trouve cela limite normal porte un jugement sur notre « incapacité » à faire de même.

Je rebondis sur leur côté flemme de faire. C’est aussi ça la nuit. Okay parfois ils entendent pas mais parfois ils font semblant parce qu’ils savent que notre instinct est daccourir des que notre petit pleure.

Je sais je fais de mon mec une généralité et c’est clairement un tord. Mais j’ai tellement perdu en confiance en l’homme. J’ai la sensation qu’ils sont tous pareils. Et ceux qui ne le sont pas sont inaccessible.

Je suis amoureuse mais parfois je me dis que vraiment j’ai du courousser le karma dans mes vies précédentes. Je ne suis pas parfaite j’ai tout un tas de défauts mais j’ai le cœur sur la main toujours prête à tout pour tous le monde quitte à totalement m’oublier… Et j’ai la sensation de ne pas mériter tout cela.

Voilà je culpabilise de dire cela mais en même temps malgré tout l’amour que j’ai pour lui j’ai la sensation de mériter mieux que ce qu’il m’apporte actuellement. Et je sais que lui même est capable de mieux… Je l’espère du moins. Cela implique forcément des tensions au sein du foyer. Il voudrait que je passe au dessus mais je ne peux pas.

Messieurs si vous passez par là, ne vous méprenez pas je parle de mon ressenti vis à vis de mon couple même s’il n’est pas élogieux. Certains feront un rapprochement avec leur propre comportement sur un point ou un autre… S’il vous plaît pensez à nous qui sommes épuisées et qui avons la flemme autant que vous.

Nous croulons sous les obligations. Mais à deux on va plus vite ! 10 vraies minutes de votre temps peut tellement nous apporter. En 10 minutes on en fait tellement de choses…. Vous imaginez 10 minutes et votre chérie sera plus disponible et plus zen. Moins sur la defensive et sera plus attentionnée.

10 minutes ensemble donne 20 minutes seules, et encore peut être plus car 20 minutes quand on cumule tout, que l’on est fatiguée et bien cela fini en 30/45 minutes.

On revient à l’amas de petit rikiki… Partageons nos rikikis pour qu’à la fin il n’y est juste qu’harmonie et amour dans nos foyers.

Les filles j’attends avec impatience vos retours vos sensations.. Êtes vous comme moi ou avez vous la chance d’avoir un homme présent au quotidien ?

Bisous les ptits loups, Lea

Méthode Konmari

Je me rêve une maison niquelle, tout les placards ranger etc mais ça demande un travail de ouf.

Source : Google

L’entretien ça va c’est pas le plus dur. Ce qui est chaud patate. C’est de se lancer parce qu’il y a une montagne de choses à faire. Rien que le tri et tout réorganiser demande beaucoup de temps mais cela c’est sans compter les à côté ….

Parce que oui y a des « à côté » genre à côté faut que je bosse que je m’occupe de mon fils que je fasse les choses du quotidien, sans parler du à côté faut que je me douche que je dorme etc.

Mais je ne sais pas pourquoi j’ai trouvé la volonté de m’y mettre depuis une semaine.

On va être honnête c’est loin d’être fini mais bon je suis fière de moi de pas lâcher et tous les jours de reprendre et d’avancer.

Parce qu‘avant d’avoir une maison bien rangée il faut trier et cela veut dire tout sortir des placards et tiroir donc gros dawa en perspective… Avant de voir le bout du tunnel on a cette sensation que c’est dix fois pire qu’avant. C’est pour ça qu’il faut vraiment aller au bout une fois qu’on a commencé sinon aie aie.

Bref le week end dernier je me suis visionnée les épisodes sur Netflix de Marie Kondo qui intervient dans des maisons chez des américains. Bah autant vous dire que si eux le peuvent je le peux aussi vu l’état de certains de leur foyer.

Après avoir vu ces épisodes je me suis sentie poussée des ailes (je sais même pas comment j’en suis arrivée à regarder ça, un reportage TV peut être…) et là je me suis attaquée à mes vêtements où cela fait des semaines que je dis qu’il faut que je trie. Entre les vêtements trop petit et ceux trop grand, sans compter ceux que je n’aime plus… Eh bien j’ai fait de la place (il faut d’ailleurs que je me rachète des pantalons parce que j’en ai seulement deux qui me vont et un jean !).

J’ai jeté certaines affaires et d’autres que j’ai mis sur vinted à 2euros histoire de dire que je récupère un petit quelque chose mais que ça parte.

Après mes vêtements j’ai rangé le sellier et j’ai tout bien rangé pour que ce soit niquel (ou presque). Cette semaine j’ai aussi fait du tri dans mes bouquins. Vinted aussi à bas prix.

Boîtes trouvées chez action (d’autres tailles existent)

Hier j’ai fait un tour chez action pour acheter des caisses transparentes qui s’empilent bien etc. Marie Kondo nous invite à utiliser ce genre de caisses pour que l’on puisse voir ce que l’on a en un coup d’œil. Ce n’est pas obligatoire bien entendu mais des caisses ça fait de suite mieux rangé. Et chez action il y avait les deux à un prix équivalent donc tant qu’à faire autant prendre celles là (d’autant que les autres n’avaient pas de dessus pour fermer).

J’ai commencé les affaires d’Alphonse (pas de tri car tout est neuf ou presque et ses affaires trop petites sont déjà dans un carton mais de bien rangé) par contre j’avais pas envie de faire celle de Andres. Mais bon pas le choix parce que cela perturbait totalement mon organisation que j’essayais de mettre en place. Il faut que le rangement soit identique partout pour vraiment aller au bout de la méthode et de son succès.

Il me reste la salle de bain/cuisine et mes affaires de créations…

Bon l’inconvénient c’est que du coup j’ai un énorme sac ikea rempli de vêtements vinted et des colis à envoyer régulièrement… Mais bon on a rien sans rien il paraît.

Et vous avez vous testé ? Quelle est votre organisation ?

Bisous les ptits loups, Léa

Maman, le pilier

Aujourd’hui j’ai un karma vraiment de dingue ! Dinguement pourri… Oui oui ce mot n’existe pas mais c’est pas grave aujourd’hui j’ai le droit d’inventer des mots. Puis après tout après la réforme de l’orthographe j’ai le droit de réformer le dictionnaire.

Bref nuit vraiment horrible toutes les heures j’ai du me lever car Alphonse se réveillait. Entre la tute et les cauchemards merci bien !!!

Mais encore ça c’est rien…

Au final ma maman qui m’appelle pour que je l’amène chez le médecin, parce que vraiment elle est désolée mais elle se sent pas capable de conduire.

Nous voilà parti Alphonse maman et moi chez le médecin, il nous renvoi directement aux urgences pour faire des examens complémentaires. Suspicion de gros problèmes au pancréas ou au foie, probablement une opération en urgence va être réalisée.

Ma maman est mon pilier.

D’ailleurs elle est le pilier de tous. Tous le monde est perdu sans elle, et comme ma mère quand elle ne peut plus je reprends la suite. Tous le monde se tourne vers moi pour tout gérer. J’en suis fière parce que ça montre que ma maman m’a bien élevé. Mais en même temps j’ai vu la vie qu’elle a mené… Aie aie aie…

Je suis mega inquiète même si j’essaie de pas le montrer, tous le monde compte sur moi ! Mais je sais aussi que le pancréas et le foie sont deux organes très sensibles.

D’ailleurs les deux personnes que j’ai connu ayant un soucis à un de ces organes sont décédées un an plus tard…

Forcément je suis donc dans tous mes états.

Je ne sais pas si j’y survivrais…. C’est l’amour de ma vie ! Elle et mon fils sont toute ma vie. Je ne me vois pas sans l’un d’eux…

Bisous les ptits loups, Léa

Provoquer le changement

Est ce qu’il vous arrive parfois de vous demander si la vie que vous menez vous convient ?

Je sais que l’herbe est toujours plus verte ailleurs, qu’en réalité on a tous des contraintes différentes que l’on supportent plus ou moins…

Mais sérieux j’ai envie de mettre un ptit coup au derrière de l’ange du destin (petite pensée à une série qui a fait mon adolescence : Charmed!)

Bref si on reste avec notre cul au fond du canapé à attendre que les choses bougent eh bien on peut attendre et c’est tout.

Le changement faut le provoquer !

Ouais OK mais comment !? Parce que c’est simple de le vouloir c’est simple de le dire mais après…

Écrire ce blog et commencer ma page insta publique à pour objectif de booster ce changement. Le dire à autrui (et pas simplement à ma plus grande fan qui est ma maman) mais commencer à le dire à haute voix c’est chercher à se booster, à se motiver.

J’ai envie de partager mon évolution ! Oui d’accord mais soyons sérieuses deux minutes en ce moment j’ai pas tellement d’évolution. Entre ma vie de maman ma vie de femme qui va au travail… Bah j’ai peu de temps !

Les idées fusent mais le temps manque.. Et puis soyons honnête la fatigue est aussi bien présente. Arggg ça me met en rogne de me sentir bloquée dans une vie qui m’exaspère où je ne m’épanouie pas..

Sauf que la maintenant tout de suite je ne sais pas comment provoquer le destin ! Parfois lors de mes coups de déprime je me dis que j’ai vraiment été ignoble dans mes vies antérieures parce que j’ai pas la sensation de mériter tout ce mal être.

Parce que oui j’en parle pas ici mais ma vie de couple est en péril ma belle famille y joue aussi… Bref je vous jure je me demande pourquoi des gens aussi égoïstes sont entrés dans ma vie.

Ma mère me dit oui mais tu l’as choisi. Certes c’est vrai j’ai choisi mon homme encore que c’est mon cœur qui l’a décidé mais le reste pas tellement.

J’aspire seulement à avoir une vie de famille seine, être heureuse, faire ce que j’aime…

Bien sur qu’on ne fait pas toujours ce que l’on veut, je le sais bien mais si je reste renfrognée dans cette vie sans chercher à en sortir dans 30 ans je me dirais que j’ai tout loupé.

Je ne veux pas avoir de regret.

Donc à vous de me répondre en commentaire comment provoquer le destin ? Comment faire pour accepter l’inacceptable pour ne plus être en colère !?

Je ne veux plus être sous les ordres de tous le monde. Je veux être libre ! Créer ma marque, conseiller les personnes qui m’entourent, m’occuper de mon fils…

C’est pas les heures de boulot le problème mais sincèrement la démarche… Ce soir j’en reste sur le popotin pour être polie.

Cet article est vraiment écrit sur le tas comme il me vient… Sans photos, sans fioritures. C’est une partie de mon blog comme journal intime si je puis dire…

Bisous les ptits loups, Léa

Futur projet

Comme je l’ai expliqué dans mon premier article, je souhaiterais créer ma propre « marque » avec que des vêtements et accessoires que je vais fabriquer.

Je sais que les créatrices se développent de plus en plus et que au final je vais me fondre dans la masse. Mais étant donné que je ne lâche pas mon travail je n’ai pas encore de réels enjeux financiers (même si je dépense sans contrepartie pour le moment)

Et puis seule avec Alphonse je me suis rendue compte que je n’irais pas aussi vite que ce que j’aurais voulu. J’aurais aimé commencer à vendre deux trois créations pour la période de Noël mais je vois bien que je serais pas prête.

Et je ne veux pas réussir aux depends de mon fils. Il passe avant tout !

Bref en attendant je fabrique des cotons démaquillants pour ma famille pour leur Noël avec des chutes de tissus du patchwork à ma maman !

Au pire je me dis que cela m’entraîne même si faire des lingettes n’est pas seulement ce que j’ai en tête ! En plus de ça il faut bien commencer quelque part.

Lingettes pour la fille de ma meilleure amie

D’autant plus que j’ai vite fait regardé les démarches administratives pour avoir un numéro siret, c’est pas que c’est compliqué mais ça prend du temps de se renseigner et de faire le tri des fausses et bonnes informations.

Autre projet j’aimerais pouvoir partager mon expérience sur des achats que je fais ! Je sais la encore rien de révolutionnaire mais qui a dit que je voulais changer le monde…

Ça marche ça ne marche pas, peu importe…. Enfin non, mais si ! Disons que ma vie ne sera pas fichu si je me loupe mais.. Je veux que ça marche !

Et la ou c’est plus simple c’est que je peux le faire de « n’importe où, n’importe quand »

Alors que ma machine a coudre fait du bruit et pour le moment Alphonse dort déjà peu je vais pas prendre des risques inutiles… Et puis ça demande beaucoup d’organisation : il faut tout sortir tout ranger tout nettoyer etc…

Encore une fois j’espère qu’une fois que j’aurais une nounou et que le père sera là je pourrais me consacrer à tout sans trop de contraintes !

Oui oui je sais je rêve………. Mais en même temps si on a pas de but d’objectif, la vie est beaucoup plus fade !

Et vous quels sont vos projets ? perso et pro ?

Bisous les ptits loups, Léa

Mes « astuces » écolo

Alors je dis astuces mais je n’invente rien….

En ce moment je réfléchis pas mal sur comment modifier mon comportement pour préserver notre planète. Ce sont des choses simples comme je l’ai dit je n’ai rien révolutionné mais je n’y pensais pas au quotidien.

Clairement je ne cherchais pas à modifier mes petites habitudes même si j’avais conscience qu’il fallait modifier certaines choses..

Le travail d’opticien est concrètement un métier pas du tout économique et écologique. On a une consommation de papier d’électricité et d’eau juste ouf !

Franchement l’administration française n’est vraiment pas évoluée. Nous devons imprimer les documents pour vous pour la secu pour la mutuelle et puis en garder un exemplaire pour nous… Vous imaginez le nombre de feuilles !? Et d’enveloppes et timbres aussi…

Après, vient les différentes machines qu’on utilise qui valent la peau du c** et qui consomment au max… En plus la majorité des opticiens ne sont pas en circuit fermé pour l’eau…(oui oui on utilise au taqué d’eau pour le meulage des verres).

Enfin bref je me suis dit qu’il était temps que j’inverse la cadence.. Que mon karma allait me réserver (et aux générations futures) un truc d’enfer.

Ce que au final j’ai mis en place chez Moi

  • Eteindre/débrancher toutes les prises… Bon y a encore des louper mais déjà on avance. Il faut savoir que même si rien n’est branché à votre fil ou que votre appareil est en veille eh bien il consomme… Pour rien ! On verra aussi si cela a un impact sur ma facture
  • Je n’utilise presque plus l’ascenseur… Je dis presque parce que quand j’ai Alphonse dans les bras plus son sac mon sac lui qui gigote j’ai trop peur de tomber !
  • Je fais encore plus attention au tri des déchets
  • J’essaie de prendre au max du vrac et je refuse toujours les sacs plastiques (même ceux gratuit)
  • Que ce soit pas « Versailles » ici
  • Quand j’achète mes fruits et légumes que ce soit bio et/ou local. Idem pour le reste je prends bio au maximum..
  • Coton démaquillant lavable… Faudrait que je tente pour les fesses de bébé mais Je n’arrive pas à passer le cap
  • La télé est beaucoup moins allumée (et donc banchée) qu’auparavant. Je la mettais toujours en bruit de fond même si je ne la regardais pas, je faisais attention que mon fils ne voit pas l’écran et puis en écoutant un podcast de Léa de jenesuispasjolie : Le nid j’ai appris que même en bruit de fond cela perturbait l’enfant. Du coup j’ai décidé plus d’écran dans la même pièce que mon fils (et il dort pas des masses…). Je reviendrais sur le sujet mais je vous conseille d’aller écouter le podcast de Léa

Je sais bien que dans cette liste il y a rien d’extravagant mais je me dis que si nous faisions tous cela, nous pourrions changer la donne. Je pense que ça ne sert à rien de s’embarquer dans des choses trop compliquées ou qui bouleverseraient notre quotidien si c’est pour s’y tenir 2 jours ! je préfère y aller petit à petit et ne pas faire de marche arrière.

#Bordeaux

Par contre j’ai hâte de connaître qu’elles sont vos actions au quotidien…. N’hésitez pas à me mettre tout cela en commentaire !

Bisous les ptits loups, Léa

Le lâcher prise

Comme une envie d’écrire de tout lâcher !

Parfois cela fait du bien de dire tout haut ce que l’on pense tout bas.

Mon éducation fait que j’ai le cœur sur la main, toujours en train d’essayer d’arranger tout le monde, d’aider tout le monde. Au final je passe toujours au dernier plan et maintenant que je suis maman c’est d’autant plus difficile à vivre.

Je m’explique, mon fils passe avant ! Avant tout le monde bien entendu, c’est mon p’tit trésor je ferais tout pour lui. Et comme on le sait un bébé c’est prenant niveau temps mais aussi niveau énergie. Mais quand en plus on essaie d’aider tout le monde alors que l’on est déjà ko du plus grand rôle de notre vie et bien ça donne ça… je craque je suis à bout.

Au final même si j’essaie d’être toujours au top avec Alphonse la fatigue fait que j’ai tout de même moins de patience. Surtout en ce moment où les dents le travail, la séparation avec son papa et maintenant avec moi. Il est de plus en plus difficile de laisser chaque matin (et pourtant il ne va que chez ma mère ou belle-mère…) il devient très difficile de l’endormir. Il ne veut être que dans mes bras dans une certaine position. Dès que je le repose il se met à hurler alors qu’auparavant cela ne posait pas de problème. Donc… forcément il n’a pas son quota de sommeil journalier.

Et moi à côté de ça je travaille je gère la maison, j’essaie d’aider ma mère qui a de très forte douleur au bras j’essaie de garder de la patience avec le père qui me seconde pas beaucoup…

Franchement c’est dur ! Je m’attendais pas à ce que ce soit aussi difficile d’être maman « solo »

je suis très admirative de ma maman qui m’a élevé seule.

J’aime mon fils de tout mon cœur j’adore jouer avec lui faire des câlins etc…le voir évoluer et grandir même si mon p’tit bébé tout petit me manque. Mais il faut aussi être lucide la vie n’est pas seulement faites du temps passé avec son enfant, en tant qu’adulte on a plein de contraintes avec lesquelles on doit jongler. Et trouver un équilibre est parfois assez délicat.

C’est là qu’intervient le lâcher prise, je voudrais tant vivre « au jour le jour » sans prise de tête.. Je continue d’y croire !

Bisous les ptits loups, Lea

Qui ça ? Moi ?!

Il me prend l’envie d’écrire, de mettre sur « papier » mes idées mes envies ce que j’ai vécu, vit ou ce que je souhaite… les petits plus de ma vie comme le moins sympatoche.

Aujourd’hui à 28 ans avec l’arrivée d’un petit garçon dans ma vie, beaucoup de choses sont remises en question. Comment mener ma vie, comment rendre heureux mon petit trésor, comment lui éviter les souffrances et déceptions que j’ai pu ressentir…

J’aime mon métier mais je loupe aussi pas mal de choses avec mon fils !

« Mon fils » … il  a beau avoir plus de six mois j’ai encore du mal à réaliser la signification de ces mots… Il est un tout pour moi, c’est tellement indescriptible comme sentiment. « Mon fils » Quand je le dis y a tellement de fierté avec toujours une pointe de « Le fils à qui ? À moi ? Ce ptit bout craquant est réellement le mien ? Nan je rêve éveillée… »

On dit qu’être maman est le plus beau métier du monde ! C’est en effet le plus beau mais pas le plus facile non plus…  On doit jongler avec tellement de choses à la fois, ça chamboule toute une organisation (oui je sais comme ça on pourrait dire basta l’organisation mais mine de rien ça compte) Trouver le temps de tout faire y comprit prendre du temps pour soi est très compliqué. Je me rendais pas compte à quel point ! (Et pourtant oui je prends le temps d’écrire comme quoi finalement je ne tiens pas tant que ça à mes heures de sommeil)…

Je pensais me présenter mais à priori je suis en pleine divagation, mais au vu de l’heure et prorata du nombre d’heures de dodo manquant c’est tout de même pas mal…

Bref mon métier ? Opticienne, actuellement à 80% mais avec plein d’idées en têtes ! Un projet couture pour bébé mais aussi l’envie de partager les aléas de ma vie, quelques conseils et puis vous raconter comment on peut changer de vie après une grossesse … Boulot, Corpo, menthe à l’eau (blague nulle on me le dit souvent ! en gros mental mais finissant par « o » pour la rime ça donne menthe à l’eau … Oui ? Non ? … plouf, couler)

Le papa dans tout ça ? Et bien il n’est pas vraiment là… Ensemble dans la vie mais lui dans le nord et moi dans le sud… Donc vie de maman solo, forte et indépendante ! Ou presque… (S’il passe par là c’est clair qu’il va tout détruire en un rien de temps …) Il nous manque énormément ! C’est difficile quand il repart et que Alphonse s’endorme en vocalisant « Papa », mon cœur se brise

Finalement j’ai une vie standard mais il faut faire les choses pour soi et non pour les autres, et moi j’ai décidé que dans cette nouvelle vie j’allais partager mon bonheur ! Parce que oui je compte bien être heureuse et mener ma ptite barque jusqu’au bout.

Clap de fin

Ah oui et j’ai un chat ….

RE Clap de fin

Vous pouvez vous présenter que j’apprenne à vous connaître.

Bisous les ptits loups, Lea